Google expérimente son réseau

Le projet Google Plus

Leader dans le domaine des moteurs de recherche, Google ne cesse de développer de nouveaux services pour les internautes. Après le bouton Google +1 et l'amélioration de la recherche d'images, la société implantée à la Silicon Valley lance son nouveau projet, le fameux Google +.

Une recherche plus ergonomique ?

Depuis un peu moins d'une semaine, Google expérimente une nouvelle page d'accueil. En effet, la page de recherche Google a été optimisée pour devenir encore plus simple.

Nouvelle ergonomie de la recherche Google

Une barre de menu sombre

Le menu conserve sa position en haut à gauche de la page. Cependant, la couleur de fond a changé pour trancher avec le reste du contenu et passe ainsi du blanc à une teinte sombre.

Une barre de recherche épurée

Le bouton de recherche GoogleRéduite à son strict minimum, la recherche est accessible par un unique bouton remplaçant les anciens Recherche Google et J'ai de la chance. Il n'y a même plus de libellé sur ce bouton, Google passe par du visuel pour rendre la compréhension plus rapide encore et plus intuitive.

Une charte graphique pastel

Certains cadres de contenu sont légèrement grisés. De plus, les couleurs utilisés pour les sections sont elles-aussi nouvelles, les titres étant en rouge pastel quand les textes de la colonne de gauche sont en gris.

Les +1 sont visualisés

Chaque utilisateur d'un compte Google peut cliquer sur le +1 pour notifier un site web comme pertinent. Ces appréciations doivent permettre à Google de positionner de manière plus adéquate les sites web de qualité.

Un lieu pour une recherche

Le lieu de l'internaute est prise en compte dans la recherche. Contrairement à ce que beaucoup de monde pense, la recherche de Google est influencée par l'adresse IP de l'utilisateur et donc, son positionnement géographique. Ainsi, à une recherche donnée, le tri Google sera influencé par l'adresse de l'internaute.

Ne rêvez pas trop, si vous arrivez à voir votre site en 1ère position de Google depuis votre entreprise, rien ne certifie que ce positionnement soit identique pour un utilisateur à quelques kilomètres de vous. Si vous voulez en savoir plus, n'hésitez pas à lire cet explicatif de Google.

Google, toujours +

Le web révèle depuis quelques temps une tension grandissante entre Facebook et Google, notamment par le biais du bouton Like +1. Depuis hier, Google permet à de rares privilégiés d'accéder à son nouveau service, Google plus.

Google Plus

Google + ou le syndrôme Facebook

A la manière de Facebook, Google plus ressemble à s'y méprendre à un réseau social.

Accueil de Google plus

L'accueil est sous la forme d'un mur qui retrace les actualités des contacts. On peut ajouter des photos, des vidéos, des liens ou encore son emplacement géographique. Un rapide coup d'oeil permet de consulter ses contacts dans la colonne de droite ainsi que les suggestions de contacts quand la colonne de gauche retrace les groupes de contacts et les notifications récentes.

Le menu permet aussi de naviguer parmi ses photos en couplant le service Google plus au service Picasa.

On peut, de même, accéder à son profil Google et mettre à jour ses coordonnées. De plus, on a accès à tous les services annexes de Google, notamment les notifications +1 accordées à des sites web comme les plublications via Google Buzz. D'ailleurs, les statistiques +1 pour votre site web sont consultables depuis Google Webmaster Tools.

Un dernier onglet du menu permet de gérer ses circles ou cercles, correspondant à ses contacts. On va pouvoir, comme pour n'importe quel réseau social, gérer son répertoire en créant des groupes de contacts.

Google + visible de partout

Tous les services Google intègrent, via la barre de menu commune, un nouveau petit cadre coloré qui indique à l'utilisateur le nombre de notifications Google plus ainsi qu'un bouton pour partager un contenu directement sur Google Plus.

Google + dans les services Google

Le maillage est complet

Tous les services Google sont ainsi rassemblés autour de Google plus, même ceux que vous aviez oublié.

Devant l'ampleur du réseau, on peut émettre quelques réserves quant à la confidentialité des données, comme le faisait remarquer à juste titre Atypicom hier. Bien entendu, pour l'instant et à l'instar de Facebook, vous pouvez choisir de diffuser une information à tout le web ou à certains de vos cercles. Cependant, ces bonnes résolutions peuvent s'éroder devant des arguments sonnants et trébuchants.

De même, un utilisateur averti se sentira de plus en plus suivi dans sa navigation sur le web. Google trace tout le surf et cela peut et doit inquiéter nombre d'internautes.

Version en test

Google + en est encore à ses balbutiements. La traduction française n'est pas effective, certaines fonctionnalités intéressantes (chat avec ses contacts) ne sont pas encore déployées, Google sollicite le retour utilisateur ou feedback par l'intermédiaire d'un bouton en bas à droite de chaque page.

On remarquera aussi la lenteur du service quelques fois sur les plateformes hors Google Plus, lesquelles mettent beaucoup de temps (30 secondes en moyenne) pour synchroniser le compte Google avec Google Plus. L'affichage des notifications est pour l'instant un peu long mais sera probablement accéléré d'ici peu pour finir par donner des indications en quasi temps réel.

Le réseau Google + mieux sécurité

A l'inverse de Facebook qui a inclus très tardivement le protocole Https, Google Plus l'intègre d'office. Ce protocole sécurisé a de quoi rassurer l'internaute car il garantit la confidentialité et l'intégrité des données transitant entre l'utilisateur et le site.

Conclusion

L'essor de Google ne pourra que s'intensifier avec le lancement de ce service. L'interface est facile, graphique et intuitive, certaines animations (ajouts de contacts, envoi d'invitations) sont customisées et rendent l'ensemble agréable et à l'oeil et à l'utilisation.

Circles de Google plus

Nul doute que Google plus boostera encore la visibilité de la firme américaine sur le web, d'autant que le service est déjà disponible sur plateforme mobile. Un buzz autour de Google plus par le biais d'invitations sélectives (comme en son temps avec Gmail) aura aussi servi à la réussite de ce lancement.

 

Facebook Vs Google plus, qui gagnera ?

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.