PotterMore. com lancement en octobre

PotterMore le teasing

Depuis cet après-midi, 13 heures, le site PotterMore.com a été dévoilé par la romancière J.K. Rowling au grand public. Le point sur cette sortie tant attendue.

Pour le moment, la seule chose qu'un fan d'Harry puisse faire est de donner son adresse mail pour participer à l'aventure et ainsi être prévenu du moment où son inscription sera validée. Peut-être que cette validation pourra permettre d'accéder en avant première au site PotterMore...

PotterMore l'expérience dune écriture en commun

PotterMore - J.K. RowlingComme l'indique clairement le lien vers le sponsor du site Sony, ce site ouvert au public seulement en octobre, permettra aux internautes :

  • de constuire une histoire. En effet, PotterMore se décrit comme une expérience interactive qui permettra de faire participer les internautes à la création de nouvelles histoires à destination des lecteurs de demain, les eReaders.
  • de découvrir de nouvelles histoires écrites par J.K. Rowling elle-même ;
  • d'acheter ces ebooks ou livres virtuels réalisés par les internautes.

Le concept est porteur, entre le brainstorming et le crouwdsourcing.

La création sera communautaire est lancée en octobre. D'ici là, on doit se satisfaire du teasing effectué par J.K. Rowling et son équipe de communication.

Quelques zones obscures

Malgré les promesses de l'auteur britannique, je pense que les internautes seront déçus. Après avoir attendu le lancement du site PotterMore, 3 semaines avant la sortie des reliques de la mort, c'est de nouveau l'attente pendant les deux mois de l'été, là où les fans ont probablement le plus de temps libre à consacrer à leurs loisirs. Certes, ils pourront tenter d'accéder au site en avant première en allant sur PotterMore le 31 juillet pour trouver comment découvrir le site en priorité. Cependant, devant le nombre d'internautes qui ont suivi le lancement du site web aujourd'hui, cela semble mal engagé.

On peut alors s'interroger sur cette attente de 2 mois. Elle peut être due au fait que la saga n'a pas encore été diffusée en entier, pour éviter que certains internautes en retard sur la lecture puissent connaître la fin par une lecture sur le site. Peut-être aussi que l'agence web est tout simplement en retard pour le site final. Il est aussi possible que les internautes inscrits subissent une sorte d'évaluation ou filtrage avant de bénéficier d'un accès privilégié et prioritaire au site avant son lancement d'octobre.

Dans tous les cas, les ingrédients d'un nouveau buzz sont tous là. Le temps nous dira s'il s'essouflera.

Un site web inaccessible et encore non finalisé

PotterMore Erreur

Pas de pot 1 : le site PotterMore dévoilait à 13 heures son contenu si attendu. Cependant, devant le nombre d'internautes, le site n'a pas pu contenir cet afflux, ponctuant le peu de navigation possible par des messages d'erreur.

An error occurred while processing your request.
Reference #102.b1eaef50.1308827728.8974eb

Pas de pot bis : à l'identique, encore à 16 heures passées, l'enregistrement par mail n'était toujours pas possible.

Pas de pot ter : de même, le menu permettant d'afficher le contenu dans sa langue maternelle n'est pas actif pour le moment. Pour les non anglophones, que ce soit le site web ou la vidéo YouTube, l'ensemble reste bien incompréhensible malheureusement mais on connait déjà l'habitude de l'auteur à privilégier ses compatriotes britanniques.

 

Vous êtes motivés pour attendre jusqu'au 31 juillet ? Vous pensez quoi de ce lancement, déception ou ravissement ?

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.